Le mot du Président

Depuis  janvier 2017, j’ai l’honneur de présider votre nouvelle intercommunalité des Causses à l’Aubrac. (Issue de la fusion des Communautés de Communes de St Geniez, Laissac et Campagnac et du rattachement de la Commune de Sévérac d’Aveyron).

La loi NOTRe renforce le rôle des Intercommunalités dans leurs compétences. Je souhaite que, dans ce nouvel espace, les communes, premier échelon de notre démocratie, pérennisent leur rôle actif.

L’intercommunalité est l’émanation des communes. Il convient de ne pas l’oublier.

Après quelques mois de fonctionnement, je suis en mesure de vous confirmer que tous mes collègues élus, mais également l’ensemble des collaborateurs, ont pris la mesure de la tâche. A travers cette volonté de travailler ensemble, nous avons pu nous structurer afin de défendre une ambition commune. Celle d’un projet cohérent, durable et partagé pour le territoire. Celle, aussi, d’un service au public de qualité, d’équité et de proximité pour ses habitants.

Ceci passe, aussi, par la création d’une culture commune, par la recherche de synergies nouvelles, par la mise en commun nos ressources, de nos énergies et de nos talents. En un mot, en mutualisant. C’est là le fondement même et la raison d’être de notre structure. Car mutualiser c’est préserver les équilibres financiers des Communes et de la Communauté de Communes.

Ceci passe également par l’investissement pour renforcer le territoire et le bassin de vie qu’il représente.

Je suis heureux de mener ce mandat au côté des femmes et des hommes, qui, à travers leurs actions et leurs engagements donnent du sens à l’intérêt général.

Je suis fier de défendre avec eux les valeurs d’un monde rural en profonde mutation.
Je vous prie de compter sur mon dévouement.

Jean-Paul Peyrac