Votre mobilier a un nouvel avenir dans vos déchèteries de Laissac-Sévérac l’Eglise et de Sévérac d’Aveyron

Après le verre, les emballages, les papiers, les appareils électriques ou le textile, c’est au tour des meubles de rentrer dans une filière de recyclage.

Grâce à la signature d’un contrat unique conclu entre le SYDOM Aveyron et Eco-mobilier, le recyclage du mobilier usagé est désormais possible.

Auparavant, sièges, canapés, matelas, sommiers, commodes, meubles de cuisine, de salle de bain (sans vasque, évier ou robinetterie) ou encore mobilier de jardin des particuliers finissaient dans les encombrants pour être enfouis.

Aujourd’hui, quel que soit le matériau (bois, panneaux, rembourrés, métalliques, plastique), entiers ou démontés, tous ces meubles hors d’usage devront être déposés dans une benne spécifique située dans les déchèteries de LAISSAC-SEVERAC L’EGLISE et de SÉVÉRAC D’AVEYRON. Ils seront alors recyclés ou utilisés comme source d’énergie.

Cette nouvelle filière de collecte des vieux meubles n’est pas sans conséquence quand on sait qu’une famille de 4 personnes jette près de 100 kg de mobilier par an dont seulement 23 kg sont recyclés aujourd’hui.

1. Que faire de votre ancien mobilier ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous, selon les cas et l’état des meubles :

  • reprise chez les distributeurs et revendeurs volontaires lors de l’achat de mobilier neuf,
  • don aux associations caritatives locales,
  • dépôt dans les déchèteries de LAISSAC-SEVERAC L’EGLISE ou de SÉVÉRAC D’AVEYRON, dans la benne éco-mobilier.

2. Quel est le mobilier concerné ?

Il s’agit de tous les meubles de la maison et du jardin, à l’exception des éléments de décoration et de récréation.

En cas de doute, le gardien de la déchèterie est là pour vous orienter et vous conseiller.

Ce service est réservé aux particuliers. Quant aux professionnels souhaitant se débarrasser de leur mobilier, ils sont invités à se rapprocher de leur filière dédiée valdelia.org.

3. Que deviennent les meubles déposés dans la benne Eco-mobilier ?

Une fois pris en charge par les prestataires de collecte, les meubles usagés sont triés par familles de matériaux et envoyés vers des filières de valorisation.

Par exemple, les matelas sont démantelés, afin de récupérer la mousse qui peut être recyclée en panneaux isolants, tapis de jeu pour les enfants, rembourrage pour l’automobile…

Aujourd’hui on sait valoriser plus de 80% d’un matelas, alors qu’il y a encore deux ans, la plupart finissaient dans des centres d’enfouissement.