Vœux 2019

Traditionnellement lors des vœux, nous avons souvent le réflexe de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur sur l’année passée. 2018 a été pour notre territoire, une année marquée par le départ tragique de notre ami, Claude Salles, Maire de Laissac. Nous n’oublierons jamais le travail remarquable qu’il a réalisé pour sa Commune ainsi que pour l’intercommunalité.

La Communauté de Communes des Causses à l’Aubrac que je préside, est à sa 2ème année de fonctionnement. Après une 1ère année d’ajustements, les Elus et le personnel travaillent ensemble dans le sens de l’intérêt général.

L’année 2018 a vu la concrétisation des projets des anciennes intercommunalités (mise aux normes de la déchèterie et réfection des vestiaires du stade de Laissac) et des réalisations issues du travail collaboratif de cette nouvelle Communauté de Communes (réseau des MSAP, création du Point Infos Séniors, Réseau des bibliothèques, étude des logements vacants…). Concernant le secteur de l’économie, nouvelle compétence de notre structure, nous avons décidé de créer un poste de développeur territorial. Après quelques mois de fonctionnement, nous pouvons dire que ce poste est tout à fait justifié et les retours sont au rendez-vous.

En outre, de nombreux partenariats ont été concrétisés avec le Conseil Départemental, Aveyron Ingénierie, Aveyron Initiative, le Parc Naturel Régional (PNR) des Grands Causses, le PNR de l’Aubrac, le PETR…  Ces partenariats sont primordiaux pour la réalisation des différents projets de développement de notre territoire. Les élus souhaitent bien sur pérenniser les communes qui sont les premiers lieux d’exercice de la démocratie.

Celles-ci seront fortes si la Communauté de Communes est forte et inversement.

2019 sera l’année de prospective pour l’avenir de notre collectivité avec des projets structurants mais également du travail d’anticipation des nouvelles prises de compétences dans le cadre de la loi Notre.

Mes vœux sont orientés vers l’avenir.  Il convient de regarder devant. Cela peut être enthousiasmant mais également porteur d’incertitude. L’avenir ne se limite pas à l’année qui s’ouvre, il nous faut réfléchir à ce que nous voulons faire de notre pays, de notre département, de notre collectivité pour les années à venir.

Nous concernant, nous avons identifié des dossiers à mener, autour de l’attractivité avec entre autres la réappropriation du Lac de la Cisba par un nouveau gestionnaire, le développement de l’activité pêche, la création d’un Pôle Intercommunal Multi Services, la création de plusieurs Maison d’Assistantes Maternelles, la mise aux normes d’installations sportives. Sur le volet environnement, il est prévu la rénovation de la déchèterie de Sévérac, des actions de communication ciblées, la mise en place des bacs de collecte pour les ordures ménagères et du tri sélectif en bacs de regroupement.

Au niveau national, le Président Macron souhaite lancer en début d’année une consultation citoyenne. Nous relayerons ces informations pour que, si vous le souhaitez, vous puissiez réfléchir à la société que nous voulons bâtir ensemble, pour l’avenir.

Enfin 2019 sera l’année des élections Européennes. Traditionnellement, les Françaises et Français participent peu à cette élection et les abstentions sont nombreuses, trop nombreuses. Je vous invite à participer en masse à cette élection qui revêt dans l’environnement actuel, un challenge important.

Je vous souhaite à toutes et tous, une très bonne année 2019. Qu’elle vous amène ce que vous souhaitez de plus cher, à vous, à vos familles, à vos amis.

Et pour terminer, je souhaite soumettre à votre réflexion une pensée de Jean Jaurès qui disait : « Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l’avenir. »

Jean-Paul PEYRAC,

Président de la Cté de Communes des Causses à l’Aubrac